← Back to search results
Ecole Internationale Bilingue Le Cartésien (EIBC)

Ecole Internationale Bilingue Le Cartésien (EIBC)

34, 7ème Rue, Q. Industriel, Limete, Kinshasa, Democratic Republic of the Congo

+243812621704


stevembikayi@yahoo.fr

www.lecartesien.cd

Ecole Internationale Bilingue Le Cartésien (EIBC)
School type Coeducational Day
Founded 1997
Status Private
Chef d’établissement Steve Mbikayi Mabuluki
Language of Instruction French, English
Co-ed Age Range 3-19
Number of pupils 500
Authorised IB Programmes IBDP
Diploma Coordinator Armand Ngolomingi Mudiandambu
Associations IB, SEBIQ, ISA

L’Ecole Internationale Bilingue Le Cartésien (EIBC) est une école du monde du baccalauréat international autorisée à dispenser le programme du diplôme et candidate au programme primaire. C’est une école de choix qui attire les familles locales et étrangères de Kinshasa qui sont à la recherche d’une éducation progressive dans un environnement scolaire mixte, non confessionnel et non racial.

Le Cartésien est membre de l’International Schools association ‘’ISA’’ ainsi que la Société des Ecoles du monde du Baccalauréat International du Québec et de la francophonie ‘’SEBIQ’’.

Le Cartésien est une école qui prône une éducation holistique et sur mesure pour les enfants voulant avoir un profil exceptionnel dans leur vie. C’est un milieu de brassage culturel où se côtoient et se tolèrent, dans un environnement ouvert et inclusif, les enfants de plusieurs nationalités.

Notre philosophie est la Formation de l’esprit et du corps des véritables citoyens du monde : altruistes, tolérants, dotés d'un bagage intellectuel solide; multiculturels, respectueux de l'autre et capables de contribuer à l'évolution de notre monde.

Cette philosophie prône la problématisation des leçons qui permet à l’élève de construire son savoir (constructivisme et recherche personnelle) : Nous mettons à la disposition des élèves des questions ouvertes favorisant les débats en vue d’atteindre l’appropriation et appréhension des notions envisagées dans divers contextes tant locaux qu’internationaux. Cela se fait soit individuellement soit en groupe. Nous prenons également en compte les spécificités de chaque élève en vue d’une mise à niveau obligatoire. En sus, nous intégrons les réalités mondiales, continentales et régionales (en rapport avec les pays de la CEAC, de la SADC, du CIRGIL) ainsi que celles qui se rapportent à la RDC et ses provinces, de manière particulière. Ces réalités peuvent concerner la politique des échanges culturels. La journée de cultures autochtones permet à la communauté scolaire de réfléchir sur les situations ayant trait aux problèmes locaux, culturels, économiques, politiques, …

Enfin, nous procédons aux évaluations diagnostiques, formatives et sommatives pour atteindre les objectifs spécifiques d’apprentissage. Dans ces approches nous démontrons l’importance de chaque élément en vue d’ouvrir les élèves à toutes ces entités en favorisant la connaissance sur les autres ; ce qui permet de former des citoyens du monde.